Accéder au contenu principal

Enfant sco et enfant non sco



"Ici je jongle entre un enfant IEF et un enfant scolarisé en maison familiale.  Il alterne entre des semaines où il dort à l'école et des semaines où je dois l'emmener à ses stages.

Pour l'enfant en IEF, je propose un emploi du temps à la semaine avec ce que j'ai sélectionné : cours et liens. Les semaines de stage, il doit commencer en autonomie. En ce moment il adore les chansons anglaises, il écoute et surligne ce qu'il connait d'une couleur et on traduit quand je suis là. Entre la route, le nettoyage, le rangement de la maison et la cuisine, je n'ai pas beaucoup de temps le matin. Après le repas du midi, nous voyons ensemble maths, français ou anglais.  Nous apprenons comme il a envie.

Pour les activités extérieures, c'est en famille ou avec ses copains. Pendant ce temps là, je souffle, j'ai besoin de moments à moi."

Virginie, maman de deux enfants de 11 et 15 ans


Merci d'avoir lu cet article et à bientôt !

 Découvrez les nouveaux billets en vous inscrivant à la newsletter située en haut à droite du blog : clic sur "S'inscrire".

Découvrez mes livres sur l'instruction à domicile : 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Un parcours atypique et sans école : Oser être soi-même

Photo Pixabay

3 anciens enfants sans école dont le métier est tourné vers les autres, une jeune fille en devenir

Photo Pixabay
"Nous avons choisi l instruction en famille pour nos enfants depuis 1999. Ce ne fut pas un choix contre l'école mais POUR nos enfants.

L'aînée a une capacité en droit obtenue par correspondance, puis elle s'est inscrite en DUT Carrières juridiques qu'elle a obtenue, puis a passé le concours d'assistante sociale, elle est diplômée depuis plusieurs années et n'a cessé de travailler depuis. 

La seconde a passé le concours d'auxiliaire de puériculture, métier qu'elle rêvait d'exercer depuis ses dix ans. Elle l'a obtenu. 16 candidats admis sur plus de 350. La formation s'est très bien passée. Elle a travaillé trois ans au même endroit et y a signé un CDI il y a peu. 

Le troisième a un profil plus particulier. Il est moins axé sur les études. Après un service civique de dix mois dans un centre pour personnes handicapées, il a occupé un poste d'éducateur spé dans un centre pour enfants placés par la justice. Ça fai…

Groupes locaux sans école