Accéder au contenu principal

Articles

Les rapports de la DGESCO démontrent qu'il n'y avait pas besoin d'une nouvelle loi

Image Félicia La fédération sans école a reçu les rapports demandés en vain depuis des mois, rapports demandés afin de voir si la nouvelle loi se justifiait. Ceux-ci ont été remis après confirmation de la loi par le conseil constitutionnel... et ils sont édifiants ! En effet, en 2017/1018, 35 965 enfants étaient concernés, un peu moins des 2/3 avaient entre 11 et 16 ans, les autres avaient entre 6 et 10 ans. (c'était avant l'obligation d'instruction à 3 ans, obligation qui a été une des premières causes de l'augmentation évoquée ensuite, la crise sanitaire étant l'autre). 87 % des familles étaient contrôlées en 2018/2019. 8 écoles de fait étaient identifiées (école de fait = au moins deux familles qui apprennent ensemble). 6 cas étaient signalés au procureur. Une information préoccupante (signalement) auprès du procureur avait été lancée pour 32 enfants en 2018*2019. On est très loin des nombreuses petites filles dans "des hangars"...  Citation de Felicia
Articles récents

Rentrée scolaire dans un contexte sanitaire difficile : école ou école à la maison ?

Cette rentrée est sans doute encore plus particulière que la précédente en raison du contexte sanitaire et des contraintes imposées à l'école. En effet, de nombreux parents s'interrogent, se demandant s'ils vont scolariser leur enfant ou bien l'instruire à la maison. Aussi je vous propose ici plusieurs pistes de réflexion. 1/ Oui. Cette année encore (2021/2022), la législation applicable est celle du mode déclaratif. Deux courriers imposés par la loi : courrier à la mairie et courrier à l'inspection académique. Très très vivement conseillé : courrier également à l'établissement scolaire. Courriers types en cliquant ici .  2/ Deux contrôles imposés par la loi : - Enquête de la mairie visant à connaître les raisons de l'instruction en famille (pas de justification, simplement à des fins informatives) et vérifier qu'il y a instruction. (tous les 2 ans) - Contrôle pédagogique visant à contrôler l'instruction et la progression. (tous les ans) Retrouvez ma

2022 : Instruction en famille/Ecole à la maison soumise à autorisation...

  Le conseil constitutionnel a statué : l'instruction en famille sera soumise à autorisation à compter de septembre 2022. Pour l'année 2021/22 : rien de changé, les déclarations d'usage sont à envoyer, idéalement dans une dizaine de jours. Lettres types ici . Pour l'année 2022/23, demande d'autorisation, plusieurs situations : si enfant sans école en 2021/22 et contrôle positif alors possibilité de poursuivre en 2022/23 et 2023/24. si état de santé justifiant l'instruction en famille : autorisation accordée si handicap reconnu : autorisation accordée si pratique d'activités sportives ou artistiques intenses : autorisation pour un an (logiquement devrait être renouvelable, mais à confirmer) si itinérance de la famille : autorisation pour un an  si éloignement géographique d'un établissement scolaire : autorisation pour un an si situation propre de l'enfant (très certainement phobie scolaire, harcèlement, profil particulier) + capacité d'instruire

Ecole à la maison- Instruction en famille en 2021/22

Pour l'année 2021/2022, la législation de l'instruction en famille reste inchangée ! Fin août 2021 ou, au maximum, dans les huit jours de la déscolarisation, il suffira de déclarer l'instruction en famille et d'envoyer : un courrier à la mairie un courrier à l'inspection académique un courrier à l'établissement scolaire si vous aviez inscrit votre enfant (très vivement recommandé) Courriers types ici .  Il y aura ensuite :  une enquête de la mairie visant à connaitre la raison ou les raisons du choix des familles (sans qu'un avis sur celle-ci ait à être donné) et vérifier dans les grandes lignes qu'il y a instruction. Fichier sur l'enquête de la mairie là .  un contrôle pédagogique visant à vérifier l'instruction : fiche complète ici .  Si vous voulez, vous pouvez aussi retrouver à disposition un kit complet contenant ces courriers + fichier mairie + fichier contrôle pédagogique + objectifs des cycles + modèles de rapports pédagogiques + livret 1

Qui sont les familles sans école : Rapport chiffré de la fédération Felicia

Quelques chiffres clés pour 2020/2021 : 6 294 enfants de 3 à 16 ans présentés dans ce rapport  La moyenne d'âge est 7 ans 1/2 et 33 % ont entre 3 et 5 ans 41 % vivent dans des villages de moins de 2 000 habitants 84 % sont des familles 2 parents avec une moyenne de 2 enfants Environ la moitié a un coefficient familial inférieur à 1 000 83 % n'ont AUCUNE pratique religieuse régulière 63 % ont au moins bac +2 et 21 %, au moins un diplôme bac ou équivalent 30 % exercent ou ont exercé un emploi dans le domaine de l'enfance 91,7 % des mères sont responsables de l'instruction et 62 % des mères sont actives (33 % sont des mamans au foyer) 52 % des enfants concernés sont des garçons Pour 31, 5 % des familles, c'est la première année sans école et pour 56 % d'entre elles, c'est l ié au contexte sanitaire (les parents trouvant notamment que les conditions d'apprentissage ne respectent pas suffisamment les besoins des enfants). 65 % des parents précisent q

Comment réussir l'école à la maison confinée ?

1/ Instruction en famille et École à la maison confinée, ce n'est pas la même chose. Lors du premier confinement, l'école confinée a trop souvent ressemblé à l'image ci-dessus : une surcharge de travail considérable pour un certain nombre d'enfants. Donc si enseignants pas raisonnables, vous avez le droit de dire stop ! La situation pandémique actuelle est déjà bien assez difficile à gérer. De plus, en instruction en famille, ce sont les parents qui choisissent l'instruction à donner et ça change tout ! Il est en effet possible de ralentir, accélérer, adapter, modifier, explorer d'autres voies. Concernant l'isolement, la différence entre confinement et non confinement, c'est la possibilité de se voir ! L'instruction en famille, ce n'est PAS le confinement. 2/ Législation Instruction en famille - Actuellement va commencer l'école confinée, vous n'avez pas à déclarer l'instruction en famille (sauf si vous souhaitez sortir du système sco

Témoignages anciens iefeurs (personnes ayant grandi hors école)

  Témoignage à retrouver en cliquant ici avec d'autres témoignages (document non réalisé par Faire l'école à la maison, vous y retrouverez cependant de nombreuses informations partagées sur ce blog également).  Retrouvez également la vidéo "Des voix hors école" en cliquant là .  Etudes ici et autres témoignages là .   Vous cherchez des outils sur l'instruction en famille, cliquez ici pour télécharger gratuitement votre livret "10 clés pour réussir son instruction en famille", pour découvrir mes autres outils gratuits et mes supports pédagogiques Découvrez les nouveaux billets en vous inscrivant à la newsletter située en haut à droite du blog : clic sur "S'inscrire".

Compte-rendu de l'audition des associations sans école au Sénat

  Le compte-rendu de l'audition des associations au Sénat est disponible ici : https://droit-instruction.org/2021/03/01/compte-rendu-de-laudition-au-senat-des-associations-de-defense-de-lief/ De plus, des sénateurs ont déjà commencé à déposer des amendements de suppression contre l'article 21 (propositions avant vote). Très bonne lecture !   Vous cherchez des outils sur l'instruction en famille, cliquez ici pour télécharger gratuitement votre livret "10 clés pour réussir son instruction en famille", pour découvrir mes autres outils gratuits et mes supports pédagogiques Découvrez les nouveaux billets en vous inscrivant à la newsletter située en haut à droite du blog : clic sur "S'inscrire".

J'ai déscolarisé mon enfant car je craignais qu'il reste illettré

Merci encore pour ce témoignage Aurélie ! "Quand je regarde mon garçon, je suis heureuse, fière, soulagée, mais aussi triste, inquiète et en colère! Triste, inquiète et en colère parce que le gouvernement veut qu'on demande une autorisation pour l'instruction en famille donc demain, je ne pourrais peut-être plus garder mon garçon pour qu'il apprenne à la maison ! Lui aussi n'a aucune envie de retourner à l'école. Depuis deux ans, il apprend à la maison et il a tellement changé !  Il avait alors 11 ans. Il avait redoublé, avait eu des cours de soutien, 2 ans d'orthophoniste mais il ne savait toujours pas lire ! On avait diagnostiqué une dyslexie alors il avait aussi un ordinateur et une AVS, mais il était illettré... mon petit garçon était illettré... ça fait mal quand on est une maman de se dire qu'il n'aura peut-être pas d'avenir... Tous les jours, la boule grossissait... Pourquoi il lisait seulement des mots très simples ? Qu'est-ce qu'

Portraits d'anciens unschoolers

  Portraits d'anciens jeunes unschoolers. Vous y découvrirez qui a choisi le unschooling, comment ils ont appris en étant enfant puis adolescent, s'ils ont fait des études secondaires et dans ce cas, comment s'est passé cette scolarité, comment ils ont rencontré d'autres personnes, quel métier ils ont choisi, etc. Dans ces témoignages, il est souvent question de passion, de confiance et d'être soi-même. Une jeune femme rappelle à juste titre qu'un ancien unschooler n'a pas à être un étendard pour la communauté non sco, simplement qu'il a besoin d'être lui-même. Retour rapide sur la situation professionnelle des 10 personnes de la page 1 : Audrey est maman accompagnatrice et travaille dans une coopérative homeschooleuse. Aria est assistante bilingue dans une école en Espagne. Meghan est assistante vétérinaire dans une clinique pour animaux exotiques. Nola est étudiante. Sierra est co-fondatrice de "Education en transformation" Alec est étudi