Accéder au contenu principal

La loi a changé, mais l'instruction en famille reste l'instruction en famille !

Régulièrement des erreurs paraissent ici et là. Article pour faire le point au 3 février 2023 avec 3 temps : - Les raisons du changement législatif - Les modalités des contrôles - L'organisation Les raisons du changement législatif Ce matin, j'ai pu lire que ce serait en raison de contrôles négatifs trop fréquents. C'est faux. Les rapports de la DGESCO ( ici et là ) ont toujours établi le contraire avec une quasi totalité de contrôles positifs ! Quand on connaît en plus les attentes pour les familles sans école, on ne peut que douter d'une telle raison. Ainsi, parmi les excès de zèle, la semaine dernière encore, une maman s'inquiétait tant l'inspecteur était allé chercher la "petite bête". La fillette avait réussi tous les exercices demandés, il a regardé le cahier et s'est focalisé sur un "b" écrit "l" en début d'année.. pour une enfant de CP ! Heureusement, la majorité des contrôles se passent bien et les personnes en cha

Instruction en famille et Problèmes de comportement ? L'histoire d'une sauterelle.


Comme vous le savez (ou pas si vous venez d'arriver ici  ;)- bienvenue à vous), je communique beaucoup autour de l'instruction en famille. Pas parce que je considère que c'est la seule option valable : celles et ceux qui me suivent savent que je suis attachée au choix.
L'instruction en famille implique régulièrement des choix financiers. Et puis, malgré tout, c'est une responsabilité de choisir l'instruction en famille. Au moindre souci, on vous rendra responsable et vous risquez de vous sentir coupable. Nul besoin pourtant d'être hyper confiant(e) en soi pour résister, une fois encore, je vous recommande l'entraide, le fait de vous rapprocher d'autres familles sans école.

Si je communique autant, c'est parce que tout d'abord je crois à la liberté, à la nécessité d'avoir le choix. Nous ne pouvons pas être des personnes responsables si on nous dicte notre conduite. Il est de plus important de pouvoir explorer des chemins différents si nous le souhaitons et plus encore si cela ne va pas.
C'est la deuxième raison pour laquelle je communique tant : il est important d'avoir une solution alternative. Pour ma part, je sais que mes filles avaient besoin de ce chemin parallèle et que leur parcours aurait été autrement plus compliqué dans un système mal adapté à leurs particularités.

La troisième raison pour laquelle je communique tant, c'est afin de lutter contre les a-priori.
Ainsi, régulièrement, nous entendons que l'école est le seul moyen de socialiser l'enfant. Les très nombreux témoignages recueillis pour ce blog atteste pourtant que l'enfant sans école est socialisé.
Parfois, on nous annonce même des problèmes de comportement à venir chez les enfants sans école...

Or, pour avoir échangé avec des milliers de familles, j'ai pu constater que c'était l'inverse... Certains enfants présentés comme ayant des problèmes de comportement les voient même diminuer, simplement parce qu'à la maison, l'enfant est libre de bouger...
Une étude réalisée par Shyers en 1992, étude basée sur 70 enfants sans école et 70 enfants scolarisés (à chaque fois il s'agissait de 35 garçons et 35 filles de 8 à 10 ans), a révélé que les enfants scolarisés avaient huit fois plus de problèmes de comportement !

L'histoire de la sauterelle
Hier, un petit garçon ravi m'a expliqué que c'était très amusant car, à l'école, ils avaient trouvé une sauterelle. Avec ses copains, ils avaient joué à jeter la sauterelle sur les filles qui poussaient des cris.
Puis, lorsqu'ils en ont eu assez, ils ont tué la sauterelle...
A aucun moment, il n'avait pensé à mal, il n'avait simplement pas pensé, entraîné par le groupe...

Mes filles ont trouvé bien des sauterelles dans leur enfance, y compris avec leur groupe d'amis non scos. Je les entends encore s'extasier sur les sauterelles, les regarder sauter, remarquer qu'elles étaient différentes...
Pourquoi une telle différence ? Parce que tous ces enfants avaient appris à être respectueux des animaux...

Ce même petit garçon scolarisé a rencontré une couleuvre avec moi. Il a commencé par crier. Je lui ai expliqué qu'elle n'était pas dangereuse et que, d'une façon comme d'une autre, il fallait éviter les cris et mouvements désordonnés avec les serpents. Puis, ensemble, nous avons regardé la couleuvre traverser paisiblement. Il s'intéresse maintenant aux différences entre les serpents...

La différence, ce n'est pas l'école. La différence, c'est le regard que l'enfant est invité à poser sur l'animal. Si un adulte était intervenu, je ne crois pas que la sauterelle aurait été tuée. Mais il n'y avait aucune dispute, aucun coup. Une cour de récréation, c'est grand. Il a suffi d'un enfant, un seul enfant qui n'a jamais été habitué à penser que ce petit être, la sauterelle, avait le droit de vivre, il a suffi d'un seul enfant pour entraîner les autres pour que la sauterelle soit maltraitée, puis tuée.
Je n'ai pas toujours été avec nos enfants observateurs, mais pour elles : aucune pression, aucun besoin d'intégration dans un groupe classe non choisi. Leurs amis, elles les choisissaient.
Ce petit garçon a ri de la sauterelle torturée parce qu'il espérait ainsi être intégré...

Merci d'avoir lu cet article et à bientôt !
Découvrez les nouveaux billets en vous inscrivant à la newsletter située en haut à droite du blog : clic sur "S'inscrire".

Découvrez mes livres sur l'instruction à domicile : 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Instruction en famille / Ecole à la maison soumise à autorisation à compter de septembre 2022

Jusqu'à la fin de l'année scolaire 2021/22, l'instruction en famille est libre. Il suffit de réaliser plusieurs déclarations. Formalités à r etrouver ici . A compter de l'année scolaire 2022/23, l'instruction en famille sera soumise à autorisation et c'est dès à présent qu'il faut y penser ! Rappel : Instruction entre 3 et 16 ans "L'instruction est obligatoire pour chaque enfant dès l'âge de trois ans et jusqu'à l'âge de seize ans ." Article L.131-1 du code de l'éducation 8 situations : maladie de l'enfant empêchant la scolarisation handicap empêchant la scolarisation pratique sportive ou artistique intensive itinérance des personnes responsables éloignement géographique de tout établissement scolaire public  situation propre à l'enfant motivant le projet éducatif harcèlement scolaire enfants sans école en 2021/22 avec rapport positif Pour TOUS : Demande d'autorisation au directeur d'académie du département d

CNED réglementé

Les cours par correspondance du CNED peuvent être "libres" ou "réglementés". Contenu des cours Libres ou réglementés, les cours sont identiques. En version libre, on peut opter pour des cours à la carte (seulement certaines matières). Pour le CNED réglementé, l'ensemble des matières est suivi, un minimum de devoirs est imposé afin de valider l'année scolaire. CNED réglementé : Enfants scolarisés et non instruits en famille Dans la version libre, les inscrits sont considérés comme instruits en famille tandis que les enfants du CNED réglementé sont considérés comme scolarisés . Il est possible de bénéficier de l 'allocation de rentrée scolaire , ce n'est pas le cas pour le CNED libre. Des bulletins de notes sont délivrés et un conseil de classe valide le passage dans la classe supérieure des inscrits au CNED réglementé. Selon le ministère, environ 15 000 enfants de 6 à 16 ans (âge instruction obligatoire) étaient concernés en 2014/201

Décision Conseil d'Etat sur l'instruction en famille

Le 13 décembre 2022, le Conseil d'Etat a statué sur les décrets visant à préciser la demande d'autorisation désormais nécessaire pour les familles françaises.  Et sa décision est, pour moi, ainsi que pour de nombreuses familles un choc. En effet, sans surprise, ils ont validé des décrets visant : à imposer le bac pour la personne en charge de l'instruction (y compris pour des petits de 3 ans),  ils ont confirmé les délais (dossiers entre le 1er mars et le 31 mai alors que bien des familles ont besoin de déscolariser entre décembre et février... ) Pour ce dernier point, il serait cependant envisagé un peu plus de souplesse pour les situations en cours d'année. confirmé le dossier conséquent à réaliser en amont  Mais ils ont ajouté une condition : “Pour la mise en oeuvre de ces dispositions [...] au vu de la situation de l’enfant, quels sont les avantages et les inconvénients pour lui de son instruction, d’une part dans un établissement ou école d’enseignement, d’autre